incognito

Je suis une femme de 47 ans atteinte de sclérose en plaques diagnostiquée depuis 1995. M'étant fait répondre par le neurologue qu'il n'y avait «rien à faire» et que si j'avais une autre crise de me rendre à l'hôpital, j'ai décidé de me prendre en charge en améliorant de beaucoup mon alimentation et en prenant un rendez-vous avec une hygiéniste du côlon.

Elle m'a conseillé de recevoir au début, 2 traitements par semaine et plus tard j'en recevais 1. Peu à peu, j'ai commencé à ressentir moins de fourmillements dans mon côté droit et surtout à mon pied droit. Mes rendez-vous se sont espacés à 1 par mois par la suite et j'en suis maintenant à 1 par 6 semaines depuis plusieurs années. Ma fatigue s'est estompée graduellement, ma force et mon endurance sont stables, mon poids, que j'ai eu tant de difficultés à maintenir avant mes traitements, est maintenant au beau fixe et je suis convaincue que si je n'avais pas reçu ces irrigations coloniques, je serais assise dans une chaise roulante. Continuez votre beau travail car il est question d'une belle qualité de vie...