incognito

Je suis une femme de 47 ans atteinte de sclérose en plaques diagnostiquée depuis 1995. M'étant fait répondre par le neurologue qu'il n'y avait «rien à faire» et que si j'avais une autre crise de me rendre à l'hôpital, j'ai décidé de me prendre en charge en améliorant de beaucoup mon alimentation et en prenant un rendez-vous avec une hygiéniste du côlon.

Elle m'a conseillé de recevoir au début, 2 traitements par semaine et plus tard j'en recevais 1. Peu à peu, j'ai commencé à ressentir moins de fourmillements dans mon côté droit et surtout à mon pied droit. Mes rendez-vous se sont espacés à 1 par mois par la suite et j'en suis maintenant à 1 par 6 semaines depuis plusieurs années. Ma fatigue s'est estompée graduellement, ma force et mon endurance sont stables, mon poids, que j'ai eu tant de difficultés à maintenir avant mes traitements, est maintenant au beau fixe et je suis convaincue que si je n'avais pas reçu ces irrigations coloniques, je serais assise dans une chaise roulante. Continuez votre beau travail car il est question d'une belle qualité de vie...

Chantal Gingras

Il y a 15 ans, je cherchais un moyen efficace et sécuritaire pour régler un problème de constipation. C'est ainsi que j'ai découvert l'irrigation du côlon, une méthode extraordinaire qui a permis de guérir mes intestins. J'ai vite réalisé que les bienfaits ne s'arrêtaient pas là. J'avais beaucoup plus d'énergie et un système immunitaire renforci, fini les rhumes l'hiver ! L'irrigation du côlon est devenue pour moi une assurance santé. À chaque printemps et à chaque automne, quelques irrigations font partie de mes bonnes habitudes.

Nadia Lalancette

J'ai 32 ans et depuis de nombreuses années, je me sens fatiguée. J'ai attrapé plusieurs virus, dont un me causant une méningite virale. Je mange relativement bien et j'ai toujours fait du sport, mais je n'arrivais jamais à avoir un niveau de santé suffisant pour suivre le rythme de la vie moderne. Je me mettais en retrait de plusieurs activités et loisirs pour ne pas perdre mon énergie vitale. J'ai consulté plusieurs médecins et même un psychologue, ne mettant pas de côté l'aspect psychique de ma condition. Depuis deux ans, mes problèmes digestifs étaient devenus omniprésents. Vomissements spontanés, crampes abdominales et intestinales, causant fatigue, irritabilité et désespoir!

J'ai même consulté un gastro-entérologue qui m'a fait passer des tests pour détecter l'intolérance au gluten. Le résultat a été négatif. Un autre médecin m'a prescrit des anti-inflammatoires pour mes douleurs musculaires. Bref, le problème principal qui m'a amené vers l'irrigation du côlon, c'était la constipation. Depuis, je suis une cure en profondeur contre les parasites combinée avec des irrigations du côlon. Le résultat est que mon niveau d'énergie n'a pas été si haut depuis... je ne me souviens plus quand!

Ma peau est redevenue rosée et n'est plus sèche comme avant. Mes douleurs musculaires sont pratiquement toutes parties. Mes idées sont plus claires, mon niveau d'attention s'est amélioré, je suis moins irritable et plus patiente. Donc, les traitements d'irrigation du côlon combinés avec une cure contre les parasites, des suppléments de fibres non solubles et des bactéries non lactiques m'ont aidée à retrouver une santé optimale.

R.Charette

L'irrigation du côlon est pour moi un lavement à grande quantité d'eau qui permet de libérer le colon de ses problèmes de constipation chronique, ou de différentes douleurs dans l'intestin causées par la prise de médicaments comme l'antibiotique qui détruit la flore intestinale et qui apporte, au fil de notre vie, des problèmes. Faire de la prévention est un moyen certain de se libérer de ces poisons qui rendent le corps malade au fil de notre vie.

Pierrette Larouche

Ce traitement à la fois préventif et curatif, fait maintenant partie de mes soins d'hygiène depuis 12 ans.

Quand une naturopathe diplômée m'a suggéré de rencontrer une spécialiste qui étudierait mes troubles de vomissement, reflux gastrique, flatulence et constipation, je n'ai pas hésité à le faire.

Au début, c'est la thérapeute qui t'aide à établir la fréquence des soins. Avec le temps, c'est ton corps qui sonne l'alarme et t'incite à consulter. Ceci t'amène à écouter, à observer et à changer quelques habitudes du quotidien.

La rencontre se déroule dans une atmosphère de détente, d'écoute et de délicatesse, ce qui permet d'établir un lien de confiance l'un envers l'autre.

Je ne cesse de répéter qui l'irrigation colonique m'a redonné le goût de vivre et de traiter mon système digestif avec respect, comme il se doit...