L’intoxication et l’intoxination

Par Sylvie Sauvé

Le travail de nettoyage que doit accomplir l’organisme est immense. Le corps est naturellement équipé pour gérer et éliminer les toxines endogènes, soit celles générées par son propre fonctionnement. Par contre, ce n’est pas tout à fait le cas pour les toxines exogènes puisque la majorité de celles-ci sont relativement nouvelles et de plus en plus abondantes.

C’est à partir de la seconde guerre mondiale que sont apparus, par exemple, les herbicides, pesticides, fongicides et autres produits chimiques utilisés en agriculture. L’essor de l’Industrie mondial date également de cette période. Avec cette Industrie sont aussi apparu différents produits polluants et toxiques comme les détergents de toutes sortes, les crèmes pour la peau, les savons, les champoings, tous les produits d’hygiène, puis les aliments hautement transformés, etc. Sans compter que jamais l’homme n’a été placé dans un environnement aussi antinaturel que depuis l’ère industriel. Jamais il n’a été entouré autant d’informations, de sollicitations, de bruits générateurs de stress et d’oppression. Jamais il n’a eu à rester sédentaire des journées entières, assis devant une table à dessin, un ordinateur, un bureau. Jamais auparavant il n’a été enfermé dans des édifices climatisés, le privant d’air frais, de vent et de soleil. L’adaptation demandée à notre organisme est phénoménale. Pas étonnant que nous assistions à une montée impressionnante de « maladies » et symptômes de toutes sortes.