L'irrigation colonique une méthode fort ancienne

Quatre siècles avant Jésus-Christ, Hippocrate recommandait de nettoyer l’intestin en cas de fièvre.

A la fin du XIXe siècle, l’irrigation du côlon s’est vraiment faite connaître avec les travaux du Dr Wood, médecin-chiropraticien aux États-Unis.

De nos jours, plusieurs sommités mondiales en matière de santé, telles que le Dr Jensen, nutritionniste américain et le Dr Kousmine, spécialiste des maladies dégénératives, recommandent cette pratique.

Un soin de bien-être tout en douceur

L’irrigation du côlon est une technique visant à nettoyer le côlon en douceur. L’hygiéniste y fait circuler de l’eau filtrée au moyen d’une canule jetable à double conduit. Celle-ci permet à la fois à l’eau d’entrer et aux déchets d’être expulsés dans un tuyau scellé, de telle sorte que le traitement est inodore.

Pendant que l’eau circule, l’hygiéniste procède à des massages abdominaux, qui ont pour effet de déloger les dépôts présents dans l’intestin, sans que la personne ait à bouger, se retenir, ou forcer.

L’irrigation du côlon aide à rétablir le rythme naturel du côlon. Ce traitement est sans douleur, seules de légères crampes peuvent survenir, comme celles que l’on peut ressentir lors de l’évacuation intestinale quotidienne.

Lors d’une irrigation, il n’est pas nécessaire de se dévêtir. Une large serviette recouvre entièrement le bas-ventre et les jambes.

Une séance normale dure environ 45 à 60 minutes.

Un nombre de séances adapté à chaque cas

Très variable, le nombre et la fréquence des irrigations dépendent de l'état de santé de chaque individu. Généralement, pour votre bien-être personnel à titre préventif, un certain nombre de séances quelques fois l'an sont suggérées.